Conseils pour bien choisir des vêtements de ski pour se tenir au chaud

vêtements de ski

L’heure des vacances d’hiver arrive à grands pas ! Vous organisez vos vacances au ski et vous ne savez pas quoi porter ? Que vous soyez skieur débutant ou confirmé, la règle d’or des vêtements de ski est simple. Il s’agit de multiplier les couches de vêtements. Vous devez en effet compter trois différentes couches pour rester bien isolé du froid. Lesquelles ? Comment bien choisir sa tenue de ski ? Réponses dans cet article.

Le sous-vêtement thermique (première couche)

Il est important de bien choisir les habits à mettre sous la veste et le pantalon de ski. La première couche correspond à celle qui sera en contact direct avec votre peau. Grâce à celle-ci, votre corps restera au chaud. Ce premier vêtement doit être respirant, chaud, fin et idéalement antibactérien. Il limitera ainsi les odeurs de transpiration, idéal si vous comptez le porter de nombreuses fois pendant vos vacances à la neige.

Par ailleurs, vous pouvez miser sur un sous-vêtement thermique en matière synthétique, en soie ou en laine. Les matières naturelles ont l’avantage de ne pas retenir les odeurs et d’être naturellement antibactériennes. Pour les matières synthétiques, on y ajoute un traitement en général, comme vous pouvez le voir sur le site heatperformance.fr. À ce propos, savez-vous que des semelles chauffantes sont aujourd’hui disponibles sur le marché ? Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter ledit site.

Enfin, le sous-vêtement est généralement un legging ou un collant, et un pull décliné en col zippé ou col rond.

L’isolation avant tout (deuxième couche)

La deuxième couche désigne celle qui doit réchauffer. Ils jouent donc le même rôle que les gants chauffants ou les chaussettes chauffantes de ski. Ce vêtement intermédiaire doit être adapté selon la météo, mais également votre résistance au froid. Il est vrai que sa fonction principale est de tenir chaud. Cependant, il doit aussi rester respirant afin d’assurer l’évacuation de la transpiration.

Tout comme le sous-vêtement thermique, la deuxième couche peut être composée de plusieurs types de vêtements chauffants, conformes aux besoins de chacun. Abordable, chaude, respirante et fine, la veste en polaire se traduit par le vêtement intermédiaire connaissant le plus de succès.

Ce deuxième vêtement peut également être un pull en laine plus ou moins épais pour ceux qui préfèrent les matières naturelles. Optez pour une doudoune fine (avec ou sans manches) ou une doudoune avec duvet si vous êtes frileux.

Imperméabilité et chaleur (troisième couche)

La troisième et dernière couche se caractérisent donc par la couche externe. En contact avec plusieurs éléments extérieurs, celle-ci doit empêcher le froid de pénétrer. Ainsi, choisissez des vêtements chauffants imperméables pour vous protéger à la fois du vent, de la pluie et de la neige. Optez également pour un modèle respirant pour ne pas laisser place à l’humidité à l’intérieur.

D’autre part, la troisième couche peut être adaptée aux besoins de chacun. Tout skieur expérimenté qui souhaite plus de mobilité préférera ainsi un ensemble pantalon veste la moins encombrante possible. Pour les plus frileux, mieux vaut choisir un pantalon et une veste doublés, plus épais certes, mais plus isolants. Pour finir, les enfants et les skieurs les moins aguerris seront confortables dans une combinaison qui protègera bien de la neige en cas de chute.

Pourquoi acheter un oreiller en latex ?
Acheter un oreiller éco-responsable en ligne