Quel oreiller pour ne pas avoir mal au cou ?

mal au cou

Avoir mal au cou au quotidien n’est pas agréable, et peut être particulièrement usant. C’est pourquoi si vous souffrez de ce type de douleur, il est bon de revoir vos propres habitudes de sommeil. La façon dont vous dormez peut causer beaucoup de douleur dans diverses parties du corps, et une façon simple de commencer est de vérifier vos oreillers. Une grande différence peut être remarquée pour le bon ou le mauvais oreiller. En ce sens, un oreiller cervical peut contribuer à maintenir votre colonne vertébrale dans la bonne position et à corriger son alignement. Dormir dans la bonne position peut prévenir les douleurs dorsales, les maux de tête, et, surtout, les douleurs cervicales. Un sommeil de qualité donne également aux utilisateurs d’oreillers cervicaux le repos dont ils ont besoin pour avoir l’énergie nécessaire pour vaquer à leurs activités quotidiennes.

Pour savoir quel oreiller choisir pour ne pas avoir mal au cou, il est bon de parler des cervicalgies en général et de la façon de les prévenir afin de comprendre à quel point le bon oreiller peut être important pour prévenir les douleurs cervicales, un état inconfortable qui peut parfois entraîner d’autres types de problèmes de santé.

Les causes de la douleur au cou : la prévention grâce à un oreiller cervical

Si vous souffrez de douleurs cervicales, cela peut être dû à de nombreuses raisons. Cela peut être dû au fait que votre oreiller a perdu son pouvoir bouffant. Si vous avez utilisé votre oreiller depuis plus de six ans ou pire, plus de douze ans, sachez qu’avec le temps, les oreillers peuvent perdre leurs propriétés de soutien. Il n’est pas non plus hygiénique de dormir sur le même oreiller pendant trop longtemps. Environ un demi-litre d’eau peut être perdu en une nuit, et l’oreiller peut devenir un refuge pour les acariens.

Qui n’aurait pas envie de se réveiller sans douleur aux épaules et au cou ? Si tel est votre cas, sachez qu’il vous faut un bon oreiller cervical. Cet oreiller offre un soutien optimal pour le haut du dos, la tête et la colonne cervicale. L’espace entre les épaules, le cou et la tête est entièrement rempli pour maintenir la colonne vertébrale dans une position naturelle, confortable et saine.

En fait, l’oreiller cervical est un oreiller à mémoire de forme qui atténue les effets du coup du lapin pendant le sommeil. Contrairement aux oreillers traditionnels, les oreillers cervicaux sont spécifiquement conçus pour maintenir les vertèbres cervicales en place sur l’oreiller, ce qui améliore la qualité du repos. L’objectif principal d’un oreiller cervical est donc de permettre un sommeil plus confortable grâce à une aide médicale qui améliore la qualité du sommeil. Une bonne nuit de sommeil et un bon alignement du cou contribuent à une meilleure santé générale. Si vous ne savez pas vers qui vous tourner pour acheter votre oreiller cervical, le wopilo plus est la solution idéale pour vous en procurer un ou plusieurs. 

 

Les oreillers pour le cou sont disponibles dans une variété de modèles, tous aussi efficaces les uns que les autres pour soulager les douleurs cervicales. Il n’existe pas de recommandations spécifiques concernant les matériaux utilisés, le choix devant être fait en fonction de la douleur et des préférences. Les plumes conviennent aux dormeurs ventraux. Quant à elles, les fibres sont douces et conviennent pour dormir sur le dos ou sur le côté. Concernant les oreillers cervicaux en latex, ils sont idéaux pour les personnes qui dorment sur le côté. A savoir que le latex naturel est plus souple, le latex synthétique est plus flexible.

Douleur au cou : l’importance d’opter pour un oreiller cervical

Il est temps de se plonger dans l’importance d’un bon repos et la symbiose qu’il a avec le fait d’avoir un bon oreiller cervical pour prévenir et même remédier aux douleurs cervicales.

Les médecins recommandent ce type d’oreiller pour fournir une posture stable et ergonomiquement correcte pour dormir avec le dos plein pour le soutien ou sur le côté. Pour bien se reposer, une posture correcte réduit les efforts musculaires nécessaires pour maintenir les vertèbres et les articulations dans la bonne position. Comme vous passez beaucoup de temps en position de sommeil, c’est une position qui peut vraiment influencer la génération de points douloureux et votre santé en général. Dormir doit être une activité qui permet de récupérer de l’énergie et l’ensemble du corps doit avoir la possibilité de se réparer après une journée d’activité. Le sommeil, idéalement, donne au corps une chance de se reposer et de récupérer dans une certaine mesure de l’usure de courir toute la journée.

Les oreillers cervicaux sont en général idéaux pour les personnes qui dorment sur le dos ou sur le côté car ils sont conçus pour empêcher le cou d’être trop haut ou trop bas lorsque vous dormez sur le dos et pour maintenir le niveau de la colonne vertébrale lorsque vous dormez sur le côté. En raison de la présence des épaules, dormir sur le côté nécessite que votre tête soit à un niveau plus élevé que dormir sur le dos. Les oreillers cervicaux sont conçus de manière à tenir compte de cette différence et à intégrer les besoins de chaque posture dans leur conception.

En résumé, on peut dire que les oreillers cervicaux visent à améliorer la qualité du sommeil et du repos en aidant à réduire la raideur entre le cou et les épaules. Tel est l’impact positif sur la santé que peut avoir l’utilisation de ce type d’oreiller, aidant à réduire les maux de tête et les migraines. Pour rappel, la principale différence qui distingue un oreiller cervical d’un oreiller ordinaire est le soutien qu’il apporte à la colonne vertébrale lors du sommeil sur le dos et sur le côté.

Enfin, il faut dire que bien que les oreillers cervicaux soient conçus pour soulager les symptômes des cervicalgies, ceux qui n’en souffrent pas peuvent bénéficier d’un oreiller de ce type. Dormir dans la bonne posture prévient les problèmes qui entraînent des douleurs au cou, et de nombreuses personnes peuvent en bénéficier : ceux qui travaillent debout, ceux qui passent beaucoup de temps devant l’ordinateur, etc.

Oreiller cervical : confort et bien-être

Il existe différents types d’oreillers cervicaux. Il en existe de la fibre, de la plume, du latex et du viscoélastique. Lors du choix d’un oreiller cervical, rappelez-vous que chaque personne dort différemment et a des positions de sommeil préférées. Le matériau et la forme de l’oreiller doivent correspondre correctement à vos habitudes de sommeil.

Le type d’oreiller cervical le plus courant est celui avec des bords surélevés et arrondis. Ce contour garantit qu’un soutien adéquat est fourni et que la douleur au cou est progressivement soulagée ou prévenue. Il y a ceux qui considèrent que la ventilation d’un oreiller en fibre est essentielle, ou la résistance qu’offre l’oreiller viscoélastique. La vérité est qu’il peut être nécessaire d’essayer différents types d’oreillers cervicaux pour trouver celui qui convient aux besoins individuels de chaque personne.

Un conseil important est de se rappeler que le passage d’un oreiller traditionnel à un oreiller cervical prend généralement un certain temps pour s’adapter. Vous pouvez même avoir envie de revenir à votre ancien oreiller pendant quelques heures les premières nuits. La bonne nouvelle, c’est que vous serez mieux reposé et pourra dire adieu aux éventuelles douleurs cervicales dans les postures nocturnes et à l’oreiller traditionnel et ancien. Tout cela, une fois la période d’adaptation passée.

Il est important de conclure en précisant qu’une bonne nuit de sommeil est essentielle non seulement pour prévenir les douleurs cervicales occasionnelles et chroniques, mais aussi pour avoir une meilleure qualité de vie en général. Mal dormir conduit à mal commencer la journée, à souffrir de fatigue chronique et même à avoir une mauvaise humeur. C’est pourquoi il est intéressant de connaître et d’apprendre des produits tels que les oreillers cervicaux qui sont spécialement fabriqués pour vous permettre de mieux dormir et ainsi prévenir les douleurs cervicales gênantes. Ce sont des oreillers qui permettent une meilleure expérience de sommeil et constituent une excellente première étape dans la prévention des douleurs au cou. Bien qu’à première vue, les oreillers cervicaux ressemblent à un oreiller étrange avec un design étrange, vous devez comprendre que ce sont des oreillers bien pensés.

Aperçu de la douleur au cou

La douleur au cou est une douleur qui attaque les vertèbres cervicales et est moins fréquente que la douleur au bas du dos, mais c’est toujours une maladie que des millions de personnes dans le monde éprouvent à un moment donné de leur vie. La plupart des douleurs cervicales s’améliorent avec le temps et en prenant certaines mesures simples, bien qu’il soit nécessaire de prêter attention à certains symptômes qui peuvent indiquer qu’il existe une affection médicale délicate et grave pouvant nécessiter une attention médicale immédiate, comme un déficit neurologique progressif (faiblesse dans les bras ou perte de coordination dans les membres supérieurs ou inférieurs), indiquant une possible lésion nerveuse ; ou une douleur continue et croissante accompagnée d’une perte d’appétit, d’une perte de poids involontaire, de nausées ou de vomissements, qui peuvent indiquer une infection de la colonne vertébrale ou une tumeur.

La plupart des « épisodes » de cervicalgie aiguë sont dus à de petites déchirures dans les muscles ou dans les ligaments et les tendons. Ce type de blessure peut être causé par un étirement ou un effort insuffisant, ou par une force violente, par exemple un accident de voiture, ou une entorse musculaire due au fait de dormir dans une mauvaise posture ou de porter quelque chose de lourd, par exemple un sac. Dans la plupart des cas, ces blessures aux ligaments, muscles et tendons guérissent avec le temps, car ces tissus mous ont un flux sanguin continu et abondant qui fournit les protéines nécessaires à la cicatrisation. Prendre des précautions pratiques telles que l’application de glace ou la visite d’un chiropraticien peut suffire à vous sortir de ces épisodes de douleur aiguë.

D’autre part, la douleur chronique au cou est un problème permanent et est plus susceptible de provenir de la colonne vertébrale ou des articulations des vertèbres cervicales. En cas de douleur aiguë ou continue, il est très important de consulter un médecin, car une douleur cervicale aussi prononcée peut indiquer un état clinique plus grave. Cependant, si la douleur est continue mais pas si intense, cela ne signifie pas que la personne doit s’habituer à cette sensation gênante et que cela peut impacter négativement sa vie quotidienne. Quelles mesures devez-vous donc prendre pour prévenir ou aider à réduire les douleurs au cou ?

Mesures générales pour prévenir les douleurs au cou

Les conseils les plus fréquemment donnés par les spécialistes pour prévenir une blessure ou une déchirure musculaire qui provoque des douleurs au cou sont :

  • Dormez avec un oreiller cervical

Justement, le premier et le plus important des conseils est de garantir la qualité du repos.

  • Dormez sur le dos

En fait, quelque chose d’aussi simple que de dormir avec le dos entièrement appuyé sur le lit est essentiel pour permettre à votre colonne vertébrale de se reposer correctement. Le problème c’est quand par habitude ou par préférence vous dormez sur le côté. Dans ce cas, une attention particulière doit être portée à l’épaisseur de l’oreiller, qui ne doit pas dépasser 15 centimètres.

  • Placez l’ordinateur, surtout l’écran, à une hauteur convenable

Rappelez-vous que l’idéal est qu’il soit à hauteur des yeux.

  • Ne faites pas de longs appels téléphoniques

Cela s’explique avec le téléphone tenu entre votre oreille et votre épaule sans utiliser vos mains !

  • Buvez suffisamment d’eau

Incroyablement, le fait que les vertèbres soient bien hydratées dépend de l’eau que vous consommez quotidiennement. La déshydratation peut entraîner des douleurs chroniques au cou.

  • Exercez le cou

Un exercice très simple qui peut être fait tout au long de la journée et qui fonctionne très bien consiste à repousser le menton jusqu’à ce que le visage soit complètement rétracté puis à le relâcher à nouveau en poussant légèrement le visage vers l’avant.

Il existe de nombreux autres conseils intéressants qui peuvent aider à prévenir les douleurs au cou au quotidien, comme porter correctement son poids, maintenir une posture correcte, éventuellement détendre les muscles du cou avec des massages spéciaux et éviter les chocs violents pouvant provoquer des déchirures.

Quel type de couette pour l’été ?
Conseils pour bien choisir des vêtements de ski pour se tenir au chaud