Quel type de couette pour l’été ?

couette pour l'été

Lorsqu’il s’agit de sommeil, on accorde une attention particulière dans le choix du lit, du sommier, du matelas et des oreillers. On choisit également précautionneusement la couette. Tout cela dans le but de profiter d’un sommeil reposant et réparateur. Pour l’été, opter pour une couette spéciale ne peut qu’être bénéfique. Idéale pour les saisons douces (printemps et été), une couette d’été est à la fois légère, respirante et confortable, en plus de réguler parfaitement bien l’humidité. Mais pour se procurer un bien-être imparable, il faut savoir faire le bon choix. Ainsi, quel type de couette est mieux pour l’été ?

Le grammage et l’indice de chaleur

Le grammage ou la densité influence à la fois la capacité de la couette à retenir la chaleur et sa qualité. Celui-ci fait référence au poids au m2 des fibres composant la couette. En matière de couette ete, celui-ci est un des critères garantissant confort, douceur, respirabilité et longévité de la couette. On considère qu’un grammage de 80 à 200g/m2 est idéal. Cela assure à la couette, légèreté et souplesse.

Pour déterminer l’indice de chaleur adapté, tenez-vous compte de votre degré de frilosité et de la température de votre chambre. Sachez que les modèles sur le marché sont souvent proposés avec un indice pouvant aller de 1 à 4 (voire jusqu’à 5 ou 6, selon les marques). Une couette de classe 4 est aussi épaisse que très chaude, tandis qu’une classe 1 allie légèreté et finesse. Ainsi, une couette idéale au printemps et en été est dite légère et reste parfaite pour une chambre chauffée à plus de 20°C et les personnes ne supportant pas la chaleur. Si vous souhaitez acquérir une pièce de bonne facture, n’hésitez pas à voir les modèles disponibles sur cette page.

Naturelle ou synthétique ?

Notez qu’il existe deux grandes catégories de couette : les synthétiques et les naturelles. Les couettes naturelles disposent d’un rembourrage en plumes et en duvet. Elles sont réputées pour leurs propriétés isolantes et leur capacité de régulation de la chaleur. Les synthétiques possèdent un garnissage en fibres synthétiques (polyester, par exemple) et sont moelleux, douillets et hypoallergéniques.

Garnie d’une petite quantité de duvet, une couette ete demeure moins chaude, délicieusement légère, gonflante et moelleuse. Grâce à l’effet thermo-isolant de cette matière, vous ne vous sentirez jamais trop chaud ou trop froid. Sachez que le duvet d’oie possède une valeur d’isolation un peu plus élevée qu’un duvet de canard. De même, moins de garnitures rime avec couette plus légère, conférant plus de liberté de mouvement.

La garniture en soie sauvage est aussi conseillée pour la période estivale. Ayant d’excellentes propriétés de régulation de la température, cette matière promet une réelle sensation de fraîcheur. Détenant un effet régulateur d’humidité élevé, elle est parfaite si vous transpirez beaucoup.

Le coton est également prisé lorsqu’on parle de couette d’été. Très respirant, il permet d’obtenir une couverture confortable. Idéal si vous souffrez d’une allergie aux acariens.

Pour ce qui est de l’enveloppe, dans la mesure du possible, penchez pour du coton bio. Cela vous donnera l’assurance que votre couette ne contient pas de substances nocives ni pour l’environnement ni pour le corps.

Autres critères à prendre en compte

Quand vient le moment de choisir votre couette d’été, plusieurs caractéristiques doivent être prises en compte. Si vous êtes allergique, par exemple, privilégiez une couette ete traité anti-acariens. Si vous transpirez beaucoup pendant votre sommeil, misez sur des modèles bien adaptés et fournissant une absorption et une évacuation optimale de l’humidité. Sachez qu’il existe également des couettes capables de s’adapter à votre chaleur corporelle grâce à la présence de microcapsules thermorégulatrices.

Attardez-vous également sur la qualité des finitions de la couette. Pour éviter au duvet de s’échapper de l’enveloppe, donnez de l’importance au nombre de fils et au tissage. Nombreux, serrés et fins, ceux-ci assurent une bonne étanchéité de la matière de garnissage. Le piquage doit aussi pouvoir équilibrer le duvet sur toute la surface de la couverture. Préférez les coutures en carrés cloisonnés. Elles permettent de profiter d’un garnissage homogène et régulier sur l’ensemble et favorisent une bonne circulation de l’air.

Quitter la version mobile